Bourse : rebond limité à cause du pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont mis un terme à trois séances consécutives de baisse, profitant de rachats à bon compte et du rebond de Deutsche Bank. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,77% à 4 432,45 points et l’EuroStoxx 50 a gagné 0,68% à 2 991,11 points. A contrario, Wall Street était en légère baisse, le Dow Jones s’effritant de 0,14% vers 17h30.

Les indices européens ont réduit leurs gains en fin de séance alors que les cours du pétrole limitaient leur hausse. Après avoir progressé de plus de 2% dans l'après-midi, le cours du baril de Brent gagnait seulement 0,28% à 46,11 dollars à la clôture en Europe. Si les discussions entre les membres de l'Opep en vue de limiter leur production ne devraient pas aboutir aujourd'hui, elles pourraient ouvrir la voie à un accord lors de la prochaine réunion fin novembre. L'Iran a notamment accepté de plafonner sa production à près de 4 millions de barils par jour, à comparer une production actuelle de 3,6 millions, plafonnement que le pays refusait jusqu'à présent. L'Arabie saoudite n'a toutefois pas encore réagi à cette ouverture de Téhéran.

Autre sujet de préoccupation des investisseurs depuis plusieurs jours, Deutsche Bank (+2,23%) a finalement rebondi aujourd'hui après être tombé hier à un plus bas historique à 10,18 euros. Son président John Cryan, a démenti les rumeurs selon lesquelles il aurait demandé le soutien du gouvernement et a réaffirmé que la banque n'avait pas besoin d'augmentation de capital. Deutsche Bank a de plus cédé l'assureur-vie britannique Abbey Life à Phoenix Life pour 1,085 milliard d'euros. Cette cession aura un impact positif de 10 points de base sur son ratio de fonds propres durs. Les autres banques européennes étaient bien orientées, notamment Crédit Agricole (+1,86%) et Société Générale (+1,13%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant