Bourse : Pénalisé au Brésil, Carrefour chute

le
0
Des «erreurs de management» de sa filiale vont coûter au distributeur 550 millions d'euros en 2010. Le distributeur, qui a également passé un avertissement sur son résultat opérationnel, voit son titre chuter de près de 7% à l'ouverture de la Bourse de Paris ce mercredi.

Carrefour n'a plus envie de danser la samba. Sa filiale brésilienne, sa troisième en termes de chiffre d'affaires derrière la France et l'Espagne, est en train de devenir le cauchemar du numéro deux mondial de la distribution. Pour la troisième fois depuis la fin de l'été, le groupe a annoncé hier une charge exceptionnelle à cause de ses déboires au Brésil. Carrefour comptabilisera au total 550 millions d'euros de charges. Un montant considérable. Le groupe a reçu la semaine passée les résultats, visiblement accablants, d'un audit confié à KPMG.

Lars Olofsson, directeur général du groupe Carrefour depuis janvier 2009, a pointé hier les «erreurs de management antérieures que nous ne pouvons accepter». Jean-Marc Pueyo, un des barons du groupe, patron du Brésil depuis huit années, avait été brutalement remercié cet été, en même temps que le directeur financier, le patron des hypers ou encore le directeur de la logistique locaux. Carrefour a aussi changé d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant