Bourse-Paris finit sur un plus haut de clôture depuis début 2008

le
0

PARIS, 27 avril (Reuters) - La Bourse de Paris a fini lundi sur un nouveau plus haut de clôture depuis janvier 2008, soutenue, comme les autres places européennes, par un retour des espoirs de règlement du dossier de la dette grecque après la décision du gouvernement Tsipras de remanier l'équipe qui négocie avec les créanciers d'Athènes. L'indice CAC 40 .FCHI a clôturé en hausse de 1,3% à 5.268,91 points après avoir touché un nouveau plus haut de séance depuis la mi-janvier 2008, à 5.283,71 points. "Le marché était fort aujourd'hui et a confirmé la montée vers les plus hauts de 2008. C'est la première fois depuis le début janvier qu'il y a un vrai arbitrage en faveur des actions au détriment des obligations", note Valérie Gastaldy, stratégiste au cabinet d'analyse technique Day By Day. Depuis le début de la hausse des Bourses en janvier, les obligations évoluaient de concert ou restaient neutre mais ne baissaient pas, les deux classes d'actifs ayant été portées notamment par le lancement de la politique d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne. Le Bund allemand à 10 ans DE10YT=TWEB a baissé et son rendement s'est tendu de plus d'un point de base à 0,166% après être tombé à un plus bas record de 0,05% le 17 avril. "Le CAC 40 pourrait à court terme monter jusqu'à 5.360, le bas d'une figure tête-épaule observée en 2007 et à partir duquel le marché a baissé", dit Valérie Gastaldy qui ajoute que l'objectif suivant, de moyen terme, se situe autour de 5.670. "On ne va pas faire 300 points très vite d'autant que la saison de versement des dividendes approche et fait baisser le CAC 40", ajoute-t-elle. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant