Bourse : les prises de bénéfices dominent

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en très léger repli une séance marquée par des prises de bénéfices et un comportement volatil des cours du pétrole. Le CAC 40 a perdu 0,42% à 4 529,21 points et l’EuroStoxx 50 s’est replié de 0,4% à 3 032,14 points. Aux Etats-Unis, le Dow Jones gagne 0,14% mais le S&P500 reflue de 0,22%.

La première partie de la séance avait laissé espérer une nouvelle journée de progression des indices, galvanisés par les nouveaux records historiques atteints hier soir à Wall Street. Pour la première fois de son histoire, le Dow Jones a ainsi clôturé au-dessus des 19 000 points. Le principal indice de Wall Street est en plein rally depuis l'élection de Donald Trump et ses promesses de baisses d'impôts et de dépenses dans les infrastructures : depuis le 9 novembre, le Dow Jones s'est adjugé plus de 2%.

Mais la situation s'est dégradée alors que la séance d'aujourd'hui aux Etats-Unis a ouvert sur une note incertaine. Les prises de bénéfices en vigueur outre-Atlantique ont donc aussi touché les indices européens. Ces derniers restent toutefois tout proches de leurs sommets de l'année et sont sur le point d'effacer l'intégralité de leurs pertes engrangées depuis janvier.

L'impact des prises de bénéfices n'a pas vraiment été compensé par l'évolution des cours du pétrole. Malgré l'annonce d'un repli plus important que prévu des stocks hebdomadaires américains, le WTI cédait 0,21% vers 17h30. La prudence reste tout de même de mise à une semaine de la réunion de l'Opep qui pourrait déboucher sur un accord de réduction de la production.

Du côté des valeurs, le secteur automobile a fait partie des plus fortes baisses, pénalisé par une note de Goldman Sachs dans laquelle Valeo (-1,52%) et Peugeot (-2,07%) ont été dégradées. En revanche, Vinci (+87%) a rebondi après sa chute d'hier causée par un faux communiqué de presse faisant état d'une révision des comptes et du licenciement du directeur financier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant