Bourse : les banques seront encore touchées

le
0
Frédéric Oudéa, PDG de la Société Générale, s'attend à des tensions «au moins jusqu'à début novembre». Selon lui, les changements attendus par les investisseurs n'arriveront pas aussi vite que prévu.

Le vent de panique devrait encore souffler longtemps sur les valeurs bancaires en Bourse. C'est en tout cas ce que prédit Frédéric Oudéa, PDG de la Société Générale, dans un entretien au Journal du Dimanche. Ce dernier assure que «la nervosité peut durer au moins jusqu'à début novembre», c'est-à-dire au moment de la publication des résultats du troisième trimestre.

Cette période sera l'occasion pour les banques de prouver aux investisseurs qu'elles se portent bien. À commencer par la Société Générale dont le cours de l'action a encore chuté de près de 16% la semaine dernière. «Nous aurons alors l'occasion de communiquer au marché que la banque n'a pas de problème de liquidités, que son activité est saine et que ses capacités d'investissement sont intactes», affirme Frédéric Oudéa, qui avait tenu les mêmes propos après que son établissement a fait l'objet d'une rumeur sur son état de santé.

Attentisme

Selon le patron de la banque française, le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant