Bourse : léger rebond malgré les matières premières

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont bénéficié aujourd’hui de rachats à bon compte après deux semaines de repli. Le CAC 40, qui a cédé près de 6% en quinze jours, a regagné 0,50% à 4 322,81 points tandis que l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,65% à 2 955,83 points. Wall Street évoluait pour sa part en ordre dispersé avec un Dow Jones en repli de 0,37% et un Nasdaq Composite en hausse de 0,20%.

Les investisseurs sont revenus sur les actions qu'ils avaient délaissées ces derniers jours. D'après des données EPFR Global citées par Bank of America-Merrill Lynch, le montant des rachats sur les fonds actions au niveau mondial a atteint la semaine dernière, 16,9 milliards de dollars, soit son niveau le plus élevé depuis septembre 2015.

Le rebond des indices aurait pu être encore plus prononcé si les cours du pétrole ne s'étaient pas retournés à la baisse en début d'après-midi. Le cours du baril de Brent reculait de 2,34% à 44,31 dollars vers 17h25 alors que les incendies dans la principale région pétrolière du Canada, l'Alberta, se sont éloignés des installations de production. Cette menace avait soutenu les cours ce matin.

Les sociétés pétrolières (-2% pour Total) et parapétrolières (-2,52% pour Technip) n'ont ainsi pas échappé au mouvement de baisse qui touchait les valeurs liées aux autres matières premières depuis ce matin. Le secteur des mines a notamment été pénalisé par la chute de près de 6% à 54,99 dollars du prix de la tonne de minerai fer. Selon le Wall Street Journal, les autorités chinoises envisageraient de nouvelles mesures pour limiter la spéculation sur cette matière première. En conséquence, ArcelorMittal a décroché de 12,14% et fini à la dernière place du CAC 40.

A contrario, les investisseurs ont favorisé les valeurs du secteur technologique, (+2,84% pour Capgemini), et la pharmacie, (+2% pour Sanofi).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant