Bourse: le retour des pessimistes

le , mis à jour le
3
L'ours et le taureau (bear and bull) devant la Bourse de Francfort (©Daniel Roland / AFP)
L'ours et le taureau (bear and bull) devant la Bourse de Francfort (©Daniel Roland / AFP)

Une large majorité de stratèges et de gestionnaires d’actifs ont délivré des messages plutôt rassurants après la baisse brutale des cours et le rebond qui a suivi, évoquant un accident de parcours sur les actions qui devrait être vite oublié, malgré son ampleur, grâce au soutien indéfectible des Banques centrales et à une conjoncture pas si mauvaise en Europe et aux Etats-Unis.

 Les acheteurs ont donc repris la main, le CAC 40 regagnant plus de 400 points en trois séances, avant de recéder du terrain. Le S&P 500 a lui aussi repris de l’altitude, revenant tout près des 2 000 points, avec un profit de 6% en deux jours de Bourse, avant de redescendre. 

Mais la tendance devrait rester fragile, tant que les grands indices boursiers n’auront pas reconquis leur moyenne mobile à deux cents jours située à 4.795 points sur le CAC 40, 10.973 sur le Dax, 2.034 sur le S&P 500 et 19.084 points sur le Nikkei. 

Rares sont les voix discordantes, mais elles existent. Pour François Chevallier à la Banque Leonardo, la baisse des cours est venue de la surévaluation des Bourses occidentales (retrouvez l’intégralité de sa chronique). Selon le stratège, la perspective d’une remontée du taux directeur américain, même si elle est différée, reste justifiée par les statistiques de l’emploi et de l’immobilier.

Et

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mercredi 2 sept 2015 à 08:44

    les analystes ne sont pas capable de savoir si la bourse est trop chere ou pas. ce ne sont pas des analystes, ce sont des clowns qui tournent leur veste, à chaque éternuement.

  • bsr16 le mardi 1 sept 2015 à 20:36

    bah ce n'est pas de sa faute ce n'est qu'un pigiste de la presse boursiere

  • M7188146 le mardi 1 sept 2015 à 19:16

    être rémunéré pour écrire ça....