Bourse : la semaine débute sur une note hésitante

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en baisse, les investisseurs hésitant à procéder à des rachats à bon compte alors que la Chine inquiète toujours. Le CAC 40 a perdu 0,49% à 4 312,74 points et l’EuroStoxx a reculé de 0,2% à 3 027,49 points. Les marchés résistent un peu mieux aux Etats-Unis où, vers 17h30, le Dow Jones gagnait 0,25%.

L'aversion au risque a donc dominé aujourd'hui sur les marchés après la nouvelle chute des indices chinois. Pourtant, ce lundi, la Banque populaire de Chine a tenté de stabiliser sa devise et de calmer la panique sur les marchés en relevant le cours pivot autour duquel peut fluctuer sa devise, conduisant à une réappréciation du yuan.

Cette tentative de rassurer les investisseurs a semblé fonctionner dans les premières heures de la séance européenne. En effet, les marchés ont tenté à plusieurs reprises de rebondir sur des rachats à bon compte après avoir connu une semaine particulièrement tourmentée. Ainsi, la Bourse de Paris a enregistré son pire début d'année depuis plus de 15 ans en perdant 6,5% pour la première semaine de l'année. Aux Etats-Unis, il faut remonter aux années 30 pour trouver un tel décrochage, -6%, en début d'année.

Au final, les tentatives de la Banque de Chine et les rachats à bon compte n'ont pas été suffisantes puisque l'indice Shanghai Composite a reculé de plus de 5%, entrainant les actions européennes dans son sillage.

Dans ce contexte macroéconomique compliqué, certaines sociétés se sont cependant distinguées à la hausse grâce à des actualités spécifiques. Ainsi, Innate Pharma (+8,54%) a bondi après avoir signé un accord de licence avec Sanofi alors que Plastic Omnium (+2,52%) a profité de l'annonce de nouveaux investissements en Amérique du Nord.

Les entreprises parapétrolières ont continué de leur côté à être pénalisées par la baisse du cours du pétrole : CGG a perdu 3,73% et Technip a reculé de 1,45%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant