Bourse: la sélection française de Bank of America-Merrill Lynch

le , mis à jour le
1
Arcelormittal, Renault et Thales font partie de la sélection de Bank of America-Merrill Lynch. (© Arcelormittal / Renault / Thales)
Arcelormittal, Renault et Thales font partie de la sélection de Bank of America-Merrill Lynch. (© Arcelormittal / Renault / Thales)

Beaucoup de valeurs cycliques - pas seulement les producteurs de matières premières - se situent à des niveaux attractifs, selon Bank of America-Merrill Lynch. Les valeurs industrielles, automobiles et chimiques apparaissent survendues et leurs multiples de capitalisation font ressortir des décotes.

Pour autant, le «momentum» en termes de croissance des bénéfices est médiocre et les indicateurs avancés devraient se montrer plus dynamiques pour justifier une meilleure performance. Cela suggère une approche sélective.

Dans l’univers des cycliques, la banque a donc déterminé une liste de grandes sociétés européennes (plus de 4 milliards d’euros de capitalisation boursière) réalisant au moins 65% de leur chiffre d’affaires en Europe et/ou en Amérique du Nord.

La banque américaine note que les titres de sa sélection offrent des perspectives de croissance bénéficiaire meilleures que le marché en moyenne. Depuis début août, les estimations de résultat par action (EPS) à douze mois ont été revues en baisse de 2,6% pour l’ensemble de la cote, contre un repli limité à 0,7% pour les valeurs de Bank of America-Merrill Lynch. Mieux : pour 45% d’entre elles, les perspectives de résultat par action ont été rehaussées, et parfois dans des proportions importantes, comme pour Peugeot (+7,9%) et Thales

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Laclas le jeudi 5 nov 2015 à 09:43

    Pour autant, le «momentum» en termes de croissance des bénéfices est médiocre.Tout est dit , donc ne rien acheter !