Bourse: la sélection française d'UBS après la baisse

le
0
Renault figure parmi les valeurs préférées d'UBS. (©Eric Piermont / AFP)
Renault figure parmi les valeurs préférées d'UBS. (©Eric Piermont / AFP)

Après le marasme boursier de ces derniers jours, les experts de la banque suisse s’interrogent : qu’intègre cette brusque dépréciation ?

Puisque la panique est venue de Chine, UBS calcule de combien la croissance du pays devrait être amputée pour justifier une telle chute des Bourses européennes.

Et sa conclusion est sans appel : l’ampleur de la baisse suppose un scénario trop pessimiste.

Bloc "A lire aussi"

En moyenne, la valorisation actuelle des actions du Vieux-Continent intègre une réduction des estimations de bénéfices des groupes européens de 20%. Pour cela, il faudrait que l’Europe retombe en légère récession en 2016.

Selon les stratèges de la banque, chaque diminution de la croissance chinoise d’un point de pourcentage affecte la progression européenne de 0,1 à 0,3 point. Un retour en récession nécessiterait que le ralentissement en Chine réduise la croissance du pays de quatre points de pourcentage.

Elle tomberait autour de 3%, contre 7% visés par les autorités et 6,8% estimés par UBS. L'arrivée d’un tel choc semble « trop pessimiste » à la banque.  

Cela n’empêche pas les experts de l'établissement de tenir compte des incertitudes qui entourent l’économie chinoise. Ils

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant