Bourse : l'OPEP joue les trouble-fêtes

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini proches de l'équilibre sous l’influence négative des cours du pétrole. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,21% à 4 466 points tandis que l’EuroStoxx50 s'est effrité de 0,16% à 3 033,86 points. La tendance était également négative à Wall Street où le Dow Jones perdait 0,13% vers 17h30.

A l'issue de leur réunion biannuelle, les membres de l'Opep n'ont pas trouvé d'accord sur un plafonnement de leur production. Cette absence d'accord a pesé sur les cours du pétrole, même si ceux-ci ont nettement limité leurs pertes en fin de séance. Fort logiquement, les valeurs pétrolières et parapétrolières ont souffert de cette annonce, Total (-1,60%) et Technip (-1,97%) affichant les baisses les plus prononcées de l'indice CAC 40.

Les investisseurs n'ont pas trouvé auprès de la Banque centrale européenne de quoi contrebalancer l'impact négatif des cours de l'or noir. La BCE a sans surprise maintenu son principal taux directeur à 0%. Elle a par ailleurs précisé qu'elle commencerait à acheter des obligations d'entreprises à partir du 8 juin après avoir annoncé en mars l'élargissement de son programme de rachat d'actifs, désormais fixé à 80 milliards d'euros par mois.

En dépit du renforcement de ce programme, l'institution s'est contentée de confirmer ses estimations d'inflation de 1,3% pour 2017 et 1,6% pour 2018, des niveaux inférieurs à son objectif d'un peu moins de 2%. Le président de la BCE, Mario Draghi, a enfin déclaré qu'il n'hésiterait pas à agir pour restaurer la stabilité des prix.

Si les valeurs pétrolières ont joué un tour pendable aux indices, ces derniers ont bénéficié du soutien du secteur automobile. Peugeot a progressé de 1,71% et Valeo de 1,82% alors que l'Association des constructeurs automobiles européens a relevé de 2% à 5% sa prévision de croissance du marché de l'Union européenne cette année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant