Bourse : l'incertitude à propos de l'élection américaine continue de peser

le
0

(AOF) - Les marchés européens se sont de nouveau repliés en raison de l’incertitude à propos du résultat de l’élection présidentielle américaine. . L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 1,24% à 4 414,67 points et l’EuroStoxx50 a cédé 1,42% à 2 980,17 points. La baisse est plus limitée à Wall Street où le Dow Jones perd 0,16% vers 17h30.

Si les derniers sondages montrent que l'écart en faveur d'Hillary Clinton se resserre, une enquête commandée par le Washington Post et ABC News et publiée mardi donnait même Donald Trump devant sa concurrente démocrate avec 46% des intentions de vote contre 45%.

La perspective d'une possible victoire du candidat républicain a relégué au second plan les autres préoccupations des investisseurs, notamment la Fed. Si une baisse des taux d'intérêt n'est pas attendue ce soir, ils rechercheront dans sa communication d'éventuels indices confortant leurs anticipations d'un resserrement de la politique monétaire en décembre.

La poursuite de la baisse des cours du pétrole après l'annonce d'une hausse record des stocks aux Etats-Unis a aussi pesé sur les actions. Le cours du baril de brent perd ainsi 2,64% à 46,87 dollars et retrouve ses niveaux de fin septembre. Dans le sillage des cours du brut, Technip a cédé 2,57% et Total 2,02%.

Mais ce sont surtout les valeurs financières qui ont souffert des dégagements les plus importants après avoir nettement progressé ces dernières semaines à la faveur des bons résultats des banques américaines. BNP Paribas a reculé de 3,75% et Société Générale de 2,37%.

A contrario, le secteur défensif de la santé a échappé à la baisse, à l'instar de Sanofi qui a gagné 1,13%. Le secteur de l'immobilier, qui avait été délaissé ces dernières semaines, a aussi résisté. Au sein du CAC 40, Unibail-Rodamco s'est adjugé 0,92%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant