Bourse-L'Europe irrégulière, la crise de la dette continue de peser

le
0
 (Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  WATCH/LFR )  
    PARIS, 26 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes 
étaient irrégulières lundi alors que le doute persiste sur la 
capacité des dirigeants politiques de la zone euro à résoudre la 
crise de la dette souveraine.(voir  ID:nL5E7KP1B1 )    
    Signe de cette perte de confiance, l'euro reste sous 
pression. Il est tombé sous 1,34 dollar et a touché un plus bas 
de huit mois à 1,3361 dollar. Il s'échange autour de 1,3427 
 EUR=  contre 1,3545 vendredi soir.  
    Vers 9h40, l'indice CAC 40  .FCHI  était repassé dans le 
vert (+0,7% à après avoir ouvert en baisse.  
    Londres  .FTSE  cédait encore 0,4%, mais Francfort  .GDAXI  
gagnait 0,9% et Milan  .FTMIB  0,1,9%. L'indice paneuropéen, 
EuroStoxx 50  .STOXX50E  gagnait 1%.  
     La crise de la zone euro et le marasme économique 
entretiennent l'aversion au risque et la fuite vers les emprunts 
d'Etat des pays les mieux notés (AAA).  
      Ainsi, le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 
10 ans  DE10YT=RR  se détend de trois points de base à 1,71%.  
     Les intervenants attendent ce matin l'indice Ifo du climat 
des affaires en Allemagne et cet après-midi les ventes de 
logements neufs aux Etats-Unis.  
    "L'absence de solution à la crise grecque continue 
d'effrayer les marchés alors que le processus de ratification de 
la réforme du FESF (dispositif de stabilisation financière 
européen, ndlr) dans des pays clés comme l'Allemagne, la 
Finlande et l'Autriche devraient passer sans problèmes", 
estiment les stratégistes taux de Commerzbank dans  une note.  
    "L'aversion au risque devrait garder la main tant que les 
mots plutôt que l'action domineront la réponse des politiques à 
la crise", ajoutent-ils  
    Les valeurs cycliques mènent le mouvement tandis que les 
banques se redressent.  
    A Paris, Technip  TECF.PA  (-3%), Société générale (-2,9%), 
et ArcelorMittal  ISPA.AS  (-2,4%) accusent les plus fortes 
baisses du CAC 40 tandis que BNP Paribas  BNPP.PA  (+4,2%), Axa 
 AXAF.PA  (+2,9%) et Crédit agricole  CAGR.PA  (+1,74%) signent 
les plus fortes hausses de l'indice.  
  
 (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant