Bourse : il y a aussi des bonnes nouvelles !

le , mis à jour le
7
Selon François Chevallier, la surréaction baissière des actions européennes est injustifiée. (© DR)
Selon François Chevallier, la surréaction baissière des actions européennes est injustifiée. (© DR)

Si l’incertitude perdure sur la Chine, alimentée par la chute en janvier des échanges extérieurs (même cvs) et les sorties de devises (99 milliards de dollars après 108 milliards en décembre), et sur la vigueur de l’activité industrielle en général (ZEW allemand, Empire State et Philly de février faiblards), il y a aussi des bonnes nouvelles et des exagérations grotesques.

En tout premier lieu, la valorisation des actions ne nous gêne plus : la bulle Draghi est complètement dégonflée. Le pessimisme sur le cycle américain est incompréhensible au regard des sous-employés comme du sous-endettement de ménages. En retardant la convergence de l’inflation vers le «core» et la réindexation des salaires, la baisse du pétrole a reporté d’au moins six mois la remontée des taux américains. Enfin, la surréaction baissière des actions européennes est injustifiée.

La bulle des actions consécutive au QE européen s’est dégonflée en Europe comme aux Etats-Unis

Loin de s’apparenter à un krach et d’annoncer une récession mondiale, la baisse des marchés corrige l’excès d’optimisme et de valorisation qui avait salué l’improbable «QE» européen de janvier 2015. Autour de 15 fois les résultats futurs, le PER européen retraité se retrouve de nouveau en phase avec les profits.

C’est particulièrement vrai des valeurs cycliques (comme l’automobile) qui ont davantage

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme le mercredi 2 mar 2016 à 11:35

    Une meilleure nouvelle pour vous c'est les taux d'interet négatifs. J'ai dejà publé sur ce sujet deux fois ce matin. de bonne heure car je crois que la BCE va prendre cette décision qui me semble meilleure que les QE. Ce dernier étant la dette globale tandis que le premier reduit la charge de la dette historique et devient un impot sur les liquidités hors économie circulante ( Je rappelle que je ne suis pas du tout du milieu bancaire. Et que mes avis sont gratuits et désinteressés

  • ccondem1 le vendredi 19 fév 2016 à 11:42

    Aucune nouvelle là-dedans, car ce n'est qu'un simple argumentaire (optimiste). Faut revoir le titre !

  • mlemonn4 le jeudi 18 fév 2016 à 17:35

    Quand vous entendez des acteurs financiers qui sont juge et partie, en règle générale, il faut faire tout le contraire de ce qu'ils préconisent car bien souvent ils se suivent comme des moutons d epanurges à 95%!

  • 22329524 le jeudi 18 fév 2016 à 17:21

    Les Conseilleurs etc ;-) ..... !

  • M7173203 le jeudi 18 fév 2016 à 17:15

    15X les résultats futurs ca me parait très cher au regard des perspectives éco et en tenant compte du fait que tout repose sur de la dette et des QE.... oui, allez y les analystes du revenu, investissez les premier...

  • mlemonn4 le jeudi 18 fév 2016 à 17:14

    Ah oui, c'est quoi les bonnes nouvelles !!!! C'est marrant d'entendre les banksters trouver les bonnes et mauvaises nouvelles quand cela les arrangent ! Une chise est sûre, c'est qu'il n'y a pas de bonnes nouvelles pour les français ni de perspectives car ils vont connaitre d'ici les 5 prochaines années le pire choc de crise depuis 1973.

  • SM7 le jeudi 18 fév 2016 à 17:08

    Oui ! Chers analystes du revenu, Investissez les premiers en bourse, on vous suivra (Peut-être).