Bourse : hausse générale grâce à un faisceau de nouvelles favorables

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont progressé pour la troisième séance consécutive, bénéficiant toujours de l’impulsion donnée vendredi par les bons chiffres du chômage américain. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,76% à 4 264,53 pts et l’EuroStoxx 50 a progressé de 1,67% à 2 885,32 pts. La tendance était également toujours positive à Wall Street où l’indice S&P 500 a inscrit un nouveau plus haut historique à 2 141,05 points.

Dans un contexte de craintes à propos de l'économie mondiale à la suite du vote en faveur du Brexit, le rapport américain sur l'emploi en juin publié vendredi a rassuré les investisseurs. Une économie mondiale qui devrait également bénéficier du nouveau plan de relance japonais annoncé ce matin à la suite de la victoire de la coalition au pouvoir lors des élections sénatoriales. Le Premier ministre Shinzo Abe n'a cependant précisé ni le montant de ce plan, ni son contenu.

Cette annonce intervient alors que de nombreux investisseurs, à l'image de Société Générale, s'attendent à ce que la Banque d'Angleterre assouplisse sa politique monétaire dès jeudi prochain. Elle abaisserait ses taux d'intérêt de 25 points de base pour les ramener à leur plus bas historique de 0,25%.

En attendant, David Cameron a annoncé que son actuelle ministre de l'Intérieur, Theresa May, le remplacera dès mercredi au poste de Premier ministre. La course à la succession de David Cameron s'est subitement accélérée aujourd'hui après l'annonce du retrait de l'autre candidate, Andrea Leadsom, sa secrétaire d'Etat à l'énergie, limitant l'incertitude politique associée.

Ce faisceau de nouvelles a entrainé une progression générale sur les marchés européens, toutes les valeurs du CAC 40 ont ainsi fini dans le vert. Les investisseurs ont surtout favorisé les valeurs cycliques, comme Saint-Gobain (+2,95%) et LafargeHolcim (+3,87%) dans le secteur de la construction. La perspective d'une consolidation du secteur de l'acier a donné un coup de pouce supplémentaire à ArcelorMittal, qui a fini en tête du CAC avec un gain de 5,59%.

Au sein du SBF 120, Ipsos (-9,38%) a connu l'une des rares baisses après avoir démenti discuter d'un rachat par des fonds.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant