Bourse/Gaz-Vers un renforcement des liens entre EEX et Powernext

le
0

* European Energy Exchange prendrait le contrôle de Powernext-document * Leur plate-forme de trading gazier rivaliserait avec NBP * Des précisions seront fournies dans les prochaines semaines par Vera Eckert et Michel Rose FRANCFORT/PARIS, 22 septembre (Reuters) - La Bourse allemande de l'énergie European Energy Exchange (EEX) envisage de prendre le contrôle de l'opérateur français Powernext, selon une demande déposée auprès des autorités allemandes de la concurrence. L'opération se traduirait par la création d'une plate-forme d'échange sur le gaz à même de rivaliser avec le britannique NBP. EEX, première Bourse de l'énergie d'Europe continentale, et Powernext ont confirmé qu'elles envisageaient un rapprochement qui porterait sur leurs activités gazières, mais se sont refusées à dire s'il passerait par une offre de rachat et n'ont donné aucune indication à ce stade. Le trading sur le gaz s'est développé ces dix dernières années dans le nord-ouest de l'Europe, les entreprises recherchant des prix plus bas et se détournant des accords d'approvisionnement bilatéraux. Un renforcement des liens entre EEX et Powernext pourrait permettre aux deux Bourses de réduire leurs coûts et d'être plus compétitives par rapport à la plate-forme virtuelle britannique, le National Balancing Point (NBP), première plate-forme européenne de trading gazier en termes de volume. Une plate-forme consolidée en Europe continentale offrant des produits de couverture sur le gaz pourrait attirer les intervenants ne souhaitant pas prendre un risque de change en opérant sur le NBP dont les contrats sont libellés en sterling. Un porte-parole de l'autorité allemande de la concurrence a déclaré que celle-ci avait enregistré le 11 septembre une demande d'EEX concernant une prise de participation majoritaire dans Powernext. Il a ajouté que le projet pourrait être approuvé sous un mois ou qu'il pourrait faire l'objet d'une évaluation complémentaire pendant trois mois à l'issue de ce délai. Il a précisé que l'Office fédéral allemand des ententes ne faisait pas de commentaire à ce stade. En réponse aux demandes de commentaire de Reuters, EEX et Powernext ont publié des communiqués identiques disant vouloir améliorer la qualité du service rendu à leurs utilisateurs et l'emprise de Pegas, leur plate-forme de gaz naturel commune lancée l'année dernière. "EEX et Powernext ont récemment soumis une proposition de configuration améliorée de Pegas aux autorités de la concurrence compétentes", écrivent les deux Bourses, respectivement basées à Leipzig et Paris et qui interviennent sur deux des principaux marchés de consommation de gaz et d'électricité en Europe continentale. "EEX et Powernext donneront plus de détails sur le concept dans les semaines à venir", ajoutent-elles. Les deux Bourses n'ont pas fait référence à leur plate-forme commune d'échanges au comptant lancée en 2008, Epex Spot, comme faisant partie de l'opération et se sont refusées à donner plus de précision. EEX est majoritairement détenue par Eurex, le marché de produits dérivés filiale de Deutsche Börse DB1Gn.DE , tandis que Powernext est contrôlé par des groupes du secteur de l'énergie et des opérateurs de réseaux énergétiques. (Marc Joanny pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant