Bourse : Facebook rebondit, dopé par le mobile

le
0
Bourse : Facebook rebondit, dopé par le mobile
Bourse : Facebook rebondit, dopé par le mobile

Le PDG/fondateur Mark Zuckerberg a dû lâcher un soupir de soulagement. Il est enfin en passe de rendre son réseau social au milliard d'amis financièrement crédible. L'action Facebook a effectué une remontée fulgurante jeudi, à des niveaux plus vus depuis les jours ayant suivi son entrée en Bourse, au lendemain de résultats semblant prouver qu'il a su prendre le virage du mobile. C'était tout le pari de Home, sa version logicielle pour smartphones lancée en avril. L'action Facebook a finalement clôturé au plus haut niveau depuis son 1er jour de cotation ( le 18 mai 2012) à 34,46 dollars soit une progression de 29,61%.

Le groupe avait annoncé mercredi soir un bond de 53% de son chiffre d'affaires trimestriel, à 1,8 milliard de dollars. Ses recettes publicitaires ont décollé de 61%, et 41% d'entre elles sont venues du mobile, contre seulement 30% sur les trois mois précédents et rien du tout il y a un peu plus d'un an.

Facebook revient de loin

L'aventure boursière de Facebook avait vite tourné au fiasco. Dès la deuxième séance, l'action était tombée bien en dessous de son prix d'introduction de 38 dollars. Elle n'a plus clôturé au-dessus de 34 dollars depuis le 21 mai 2012, et au-dessus de 33 dollars depuis le 26 juin 2012. Sa chute l'a en revanche entraînée jusqu'à un plus bas de 17,73 dollars en septembre.

Facebook «s'est attaqué et a probablement vaincu le plus gros problème ayant pesé sur ses jours d'entrée en Bourse: la monétisation mobile», estime dans une note la banque RBC, parlant d'un «point d'inflexion». Elle souligne que les revenus mobiles sont passés en cinq trimestres de zéro à 2,6 milliards de dollars en rythme annuel, sans décourager les utilisateurs: 61% d'entre eux se connectent toujours au site tous les jours.

La publicité en ligne, vecteur de croissance

La publicité en ligne reste très largement dominée par le géant de l'internet Google, mais la société spécialisée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant