Bourse : enfin le rebond !

le
0

(AOF) - Après trois séances consécutives de baisse, les marchés actions européens ont nettement rebondi aujourd'hui, soutenus par la Chine et les résultats trimestriels solides dévoilés par deux poids lourds du secteur bancaire mondial : Bank of America et Morgan Stanley. A Paris, le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,97% à 4 272,26 points tandis que l'Euro Stoxx a gagné 1,48% à 2 978,81 points.

L'ampleur du rebond aurait pu être plus marquée encore (le CAC 40 a gagné jusqu'à 2,8% en séance) sans le retournement du cours du pétrole aux Etats-Unis en fin de journée. Le baril de WTI, qui atteint un pic journalier de 30,21 dollars (+2,7%) vers 13h (heure de Paris) abandonne désormais 1,46% à 28,99 dollars, pénalisé par les prévisions prudentes de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). L'institution, qui représente les pays consommateurs de pétrole, a revu en baisse de 300 000 barils par jour (bpj) son estimation de la demande de pétrole de l'Opep dans le monde en 2016, à 31,7 millions de bpj.

Le retournement du pétrole n'a heureusement pas éteint complètement l'optimisme des investisseurs. Pour ces derniers, la piètre croissance réalisée par le Chine au quatrième trimestre (+6,8%, soit le taux le plus faible depuis 2009), devrait conduire Pékin à initier de nouvelles mesures de relance de son économie. L'enjeu est de taille alors que la Chine a été ces dernières années le principal moteur de la croissance mondiale.

Les indices actions ont également bénéficié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes de Bank of America et de Morgan Stanley, signe de la bonne santé du système bancaire américain, l'un des piliers de la croissance outre-Atlantique.

Au sein du CAC 40, les valeurs liées aux matières premières ont bénéficié de la spéculation concernant un nouveau plan de relance en Chine. ArcelorMittal a bondi de 5,3%, Total a gagné 1,4% et Technip, 1,16%. Le luxe, autre secteur dont la santé est directement corrélée à la Chine, s'est favorablement distingué. D'autant qu'outre la Chine, Kering (+5,6%) et LVMH (+2,4%) ont également profité d'une étude sectorielle d'UBS.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant