Bourse en hausse, la victoire de Trump n'a pas déstabilisé les marchés

le
0

(AOF) - A l’image de l’élection présidentielle américaine, les marchés européens ont déjoué les attentes des spécialistes et terminé en hausse. Après avoir perdu près de 3% à l'ouverture, l’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,49% à 4 543,48 points tandis que l'EuroStoxx50 a gagné 1,09% à 3 056,29 points. Aux Etats-Unis, si le Dow Jones gagnait 0,84%, le Nasdaq Composite 0,76.

Les investisseurs ont tout d'abord réagi négativement à la victoire inattendue de Donald Trump à l'élection présidentielle en raison de l'incertitude entourant la politique économique qu'il mettra en œuvre.

Ils sont ensuite revenus à de meilleures dispositions, le futur président américain ayant adopté un ton conciliant lors de sa première intervention. Il a appelé au rassemblement des Américains et, plus important, le vainqueur de l'élection a évoqué la nécessité de reconstruire les infrastructures du pays, une de ses promesses phares de sa campagne.

La perspective d'une hausse des investissements dans les infrastructures a bénéficié aux valeurs de la construction en France. Saint-Gobain (+3,33%) et LafargeHolcim (+4,03%) ont fini parmi les plus fortes hausses du CAC 40.

Le marché parisien a aussi été soutenu par le secteur de la santé, avec Sanofi (+5,84%). Hillary Clinton souhaitait en effet baisser les prix des médicaments.

Mais la plus forte hausse de l'indice CAC 40 est revenue à ArcelorMittal (+10,49%), dont les implantations américaines pourraient bénéficier de mesures protectionnistes alors qu'elles sont confrontées à la rude concurrence des groupes chinois.

En revanche, le secteur automobile en Europe a été sous pression alors que celui-ci a réalisé d'importants investissements dans des usines au Mexique, un pays qui a fait l'objet de nombreuses attaques de Donald Trump. Renault et Valeo reculent de respectivement 2,12% et 1,55%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant