Bourse des PME et PEA-PME ont du plomb dans l'aile

le
0
(lerevenu.com) - Dans le ?Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi?, le gouvernement avait consacré le septième engagement à faciliter l'accès des PME et des ETI (entreprises de taille intermédiaire) aux marchés de capitaux. En décembre dernier, Nyse Euronext avait livré officiellement la première ébauche de cette Bourse des PME. Mais, depuis, comme le rapportent Les Échos, Thierry Giami, président de l'Observatoire du financement des entreprises par le marché, a déclaré que ce projet, en discussion depuis plus d'un an, était au point mort : ?Ce que propose Nyse Euronext ne correspond pas aux recommandations formulées par son comité d'orientation stratégique, en octobre 2012, et ne répond pas non plus aux attentes de la place et est éloigné des engagements du gouvernement.?  

De même, le projet gouvernemental de plan d'épargne en actions (PEA) pour lequel seraient éligibles des actions et des obligations de PME, cotées ou non, semble, lui aussi, en mauvaise posture. Comme l'écrit L'Agefi, dans son édition du 6 mars, ?rien ne dit que le rapport Berger-Lefebvre sur l'épargne longue, attendu vers le 15 mars, soutiendra fortement ce projet?. Le quotidien en veut pour preuve l'intervention de la députée socialiste, co-auteur du projet, Karine Berger, lors de la conférence organisée, le 5 mars, par l'association PME Finance. L'ex-économiste d'Euler Hermes a fait part de son scepticisme à l'égard d'un PEA-PME, ?qui ne doit pas être un outil de plus ?. Karine Berger préconise plutôt une réallocation de l'épargne détenue en contrats d'assurance-vie vers les PME.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant