Bourse : de belles opportunités avec les matières premières industrielles ?

le , mis à jour le
1

A première vue, cela incite l'investisseur à rester à l'écart de ThyssenKrupp ou de ses concurrents : un chiffre d'affaires semestriel en baisse de 12 % à 9,9 milliards d'euros, une rentabilité d'exploitation en repli de 18 % à 441 millions. Mais, en cédant à son premier mouvement, il pourrait passer à côté d'une belle opportunité. Car il semblerait que les fournisseurs de biens intermédiaires commencent à voir le bout du tunnel. A tel point qu'ArcelorMittal bénéficie de relèvements de recommandation de JP Morgan et Standard & Poor's.

Plusieurs facteurs poussent à une 'business review' du secteur pour déterminer les valeurs les mieux armées avant d'envisager leur achat. Il y a d'abord la stabilisation des cours des matières premières minérales comme le charbon, le fer ou le cuivre : les cours actuels demeurent très loin de leurs plus hauts d'il y a deux ans, mais ils se sont éloignés de leur plancher de l'hiver dernier.

De même, malgré une croissance ralentie, les marchés émergents ont toujours autant besoin d'infrastructures. D'où une demande soutenue en poutrelles et bobines d'acier, en câblages, en ciment et béton, en produits verriers lourds, etc., pour faire sortir de terre ces équipements.

L'industrie européenne reprend à son tour du poil de la bête : en juillet dernier, l'indice PMI composite (l'indicateur d'activité du secteur manufacturier) pour la France s'est hissé à 51,6, contre 50 un mois avant. L'automobile comme le bâtiment se portent mieux. De quoi soutenir l'activité de Saint-Gobain, des sidérurgistes ou des cimentiers comme Vicat. Ou LafargeHolcim, très bien restructuré.

Reste la concurrence acharnée de certains fournisseurs chinois. Mais l'arsenal anti-dumping de l'Union européenne pourrait juguler cette invasion d'acier à prix cassé.

Surtout, ce secteur des commodities (les matières premières)pourrait connaître une nouvelle vague de rapprochements. Outre-Rhin, Thy...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 3 mois

    Tout cela est fortement speculatif