Bourse : ces valeurs à éviter ou à privilégier si Donald Trump devient président

le , mis à jour le
0

Bien sûr, la probabilité de voir Donald Trump s'installer à la Maison Blanche est aussi élevée que celle de voir un tigre devenir végétarien... Il n'empêche. Une élection peut aussi apporter son lot de surprises, comme en témoigne l'issue du référendum britannique sur le maintien ou pas de ce pays dans l'Union européenne : pour mémoire, le oui devait l'emporter... haut la main ! Du coup, le milliardaire flamboyant pourrait imprimer sa marque sur l'économie américaine. Et donner le la à la croissance mondiale.

"Les marchés financiers détestent par-dessus tout l'incertitude. Les sorties à l'emporte-pièce et les revirements de Donald Trump sur certains sujets les hérissent particulièrement" indique un gérant qui a longtemps vécu de l'autre côté de l'Atlantique. Lui aussi, affiche une réserve certaine vis-à-vis du programme économique du candidat des républicains, qui clame haut et fort son intention d'augmenter les droits de douane sur les produits importés de Chine et du Mexique. Au risque de saborder les positions acquises par les champions américains de l'export dans ces pays et ailleurs dans le monde.

Le milliardaire ne cesse de promettre une vaste réforme fiscale pour réduire les impôts des ménages et des entreprises, doublée d'investissements massifs dans les infrastructures américaines. De quoi remplir une partie du carnet de commandes des géants européens du BTP, appelés en renfort comme sous-traitants ou pour leurs expertises techniques. Sa rivale Hilary Clinton le rejoint sur ce point tout comme sur la nécessité d'augmenter les dépenses militaires des États-Unis. Une aubaine d'abord pour British Aerospace, et Cobham, puis Airbus, Thales et Safran, quel que soit le résultat des élections.

Les laboratoires pharmaceutiques, y compris européens, ont tout à gagner en cas de victoire de Donald Trump. A Wall Street, le secteur du médicament affiche la plus mauvaise performance sectorielle depuis l...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant