Bourse-Assystem chute, S1 et objectifs déçoivent

le
0

* Recul d'un point de la marge opérationnelle au S1 à 4,3% * L'action recule de plus de 8% (Actualisé avec commentaire et précisions) PARIS, 9 septembre (Reuters) - L'action Assystem ASY.PA chute dans des volumes déjà nourris mardi matin à la Bourse de Paris, plombée par des résultats semestriels jugés décevants et un manque de visibilité pour la suite de l'exercice du spécialiste de l'ingénierie et du conseil en innovation. A 10h30, le titre cède 8,37% à 18,39 euros dans des volumes représentant 2,8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. A titre de comparaison, l'indice CAC Mid & Small .CACMS perd 0,15% dans des volumes équivalant à 30% de leur moyenne journalière habituelle. Assystem a fait état lundi d'une chute de 17% de son résultat opérationnel au premier semestre, à 19 millions d'euros, représentant une marge de 4,3%, contre 5,3% un an plus tôt, le groupe ayant pâtit de difficultés rencontrées en Allemagne, où la société a accusé une perte opérationnelle de 3,4 millions d'euros. La pression concurrentielle restant forte à l'international, le groupe a dit mettre en oeuvre au second semestre un plan d'actions visant à dynamiser l'activité et à rétablir la rentabilité courant 2015. "Les résultats du premier semestre 2014 d'Assystem sont décevants alors que son CFO avait pourtant préparé le terrain lors de la publication du chiffre d'affaires semestriel en faisant un 'soft warning'", souligne dans une note Aurel BGC. "Nous n'avons toujours pas assez de visibilité sur la guidance de marge 2014 et sur les perspectives de redressement de la rentabilité à moyen terme", considère le broker. Fin juillet, le groupe avait publié une croissance organique limitée à 1,2% de son chiffre d'affaires semestriel, pénalisée par un recul de 3% à l'international, et avait alors dit anticiper une "légère" croissance organique de l'activité cette année. Lundi, Assystem a confirmé viser pour cette année une légère croissance organique de ses ventes mais a prévenu que la baisse du Crédit d'impôt recherche (CIR) liée à l'évolution de la "doctrine administrative", et les mesures de restructuration, devraient peser sur le résultat opérationnel. Hors ces effets, le groupe vise un maintien de son taux de marge opérationnelle au niveau atteint sur l'exercice 2013 (6,1%). "Cet objectif nous paraît ambitieux au regard du retard embarqué sur ce premier semestre, même si traditionnellement le second semestre est davantage contributeur en résultats", estime de son côté Louis Capital Markets-Midcap Partners. Avant cette publication, le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait une marge opérationnelle de 6,5% pour 2014. Le communiqué: http://bit.ly/1lSBi31 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant