Bourse: après la baisse des cours, faut-il revenir sur les valeurs cycliques ?

le
2
BMW
BMW

(lerevenu.com) - Hier à la Bourse de Paris, elles ont encore «trinqué». Le mauvais chiffre de la production industrielle

en Allemagne (-4% en août) a plombé les valeurs cycliques de la cote,  Air France-KLM, Capgemini, Saint Gobain, CGG ou Accor figurant parmi les plus fortes baisses de la séance. Le phénomène ne date pas d'hier : depuis l'été les valeurs cycliques du Vieux continent, réputées les plus sensibles à la conjoncture, réalisent une performance boursière très inférieure à celle marché. Les déceptions sur l'activité industrielle en zone euro ont incité les analystes à dégrader leurs prévisions de profits, en particulier sur les sociétés du secteur de la construction et de l'automobile.  



Mais l'humeur des investisseurs pourrait changer. C'est en tout cas le pari que prend Morgan Stanley
, qui encourage désormais les investisseurs à «surpondérer» les valeurs cycliques européennes. Certes, reconnaissent les stratèges du courtier américain, «il est difficile d'avoir la conviction d'une amélioration imminente des données macroéconomiques». «Mais nous n'attendons pas non plus de nouveau ralentissement marqué», à l'heure notamment où les conditions financières se sont détendues grâce aux annonces de la Banque centrale européenne.  



Même tendance du côté des prévisions de bénéfices des sociétés cycliques européennes
 : elles entrent tout juste dans une phase de stabilisation, en particulier depuis que l'euro se

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • muck12 le mercredi 15 oct 2014 à 13:49

    on recherche pigeons

  • M6827458 le mercredi 8 oct 2014 à 08:39

    les frasques de BRUXELLES finirons bien par se calmer .