Bourse - Analyse AOF France/Europe - Les indices européens prennent de la vitesse, tirés par Wall Street et le CAC 40

le
0

(AOF) - Les marchés européens s'enhardissent en ce début d'après-midi, soutenus par l'ouverture positive de Wall Street. Le Dow Jones est ainsi reparti de l'avant, atteignant un nouveau record : il progresse actuellement de 0,17% à 20 810,53 points. En attendant la publication des stocks américains de pétrole, le bond de plus de 2% des cours du brut sert de catalyseur à la progression des indices. Ces derniers, et notamment le CAC 40 qui surperforme toujours, peuvent aussi compter sur de nombreuses publications d'entreprises : Bouygues, Orange, Technicolor et Vallourec ont présenté leurs résultats.

Bouygues (+4,51% à 36,16 euros) domine le CAC 40 après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes au titre de son exercice 2016. L'année dernière, le groupe diversifié dans le BTP, les médias et les télécoms a vu bondir de 82% son bénéfice net part du groupe en 2016 à 732 millions d'euros. Il inclut notamment 189 millions d'euros de plus-values nettes de cession des participations dans les sociétés concessionnaires Adelac (A41) et Atlandes (A63). Hors exceptionnels, le bénéfice net part du groupe s'est élevé à 632 millions, en croissance de 29%.

Plus forte baisse de l'indice SBF 120, Technicolor flanche de 8,49% à 3,609 euros après avoir abaissé les objectifs de son plan Drive 2020 à l'occasion de la publication de ses résultats 2016. Afin de tenir compte des enseignements de 2016, le spécialiste des technologies de l'image et du son ambitionne désormais d'atteindre un Ebitda ajusté de l'ordre de 680 millions d'euros et un flux de trésorerie disponible de 280 millions d'euros en 2020. Cela s'appuie sur une progression régulière des résultats entre 2017 et 2020 à taux de change et périmètre constants.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, l'indice GfK du moral des consommateurs est tombé à 10 pour le mois de mars, après 10,2 en février et 10,1 de consensus.

En Allemagne, la croissance économique a été confirmée à 0,4% au quatrième trimestre. Destatis a également confirmé sa première estimation de la croissance annuelle du pays : +1,9%.

En France, l'indice du climat des affaires est resté stable à 104 points en février, a annoncé l'Insee. Le consensus Reuters était de 106.

Les inscriptions au chômage sont ressorties à 244 000 lors de la semaine du 18 février, contre un consensus Reuters de 241 000 et 238 000 (chiffre révisé de 239 000) la semaine précédente.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant