Bourse - Analyse AOF France/Europe - Le CAC 40 creuse ses pertes

le
0

(AOF) - Les marchés européens se replient après environ deux heures de cotation. Ils sont pénalisés par la baisse des secteurs de l’automobile et des banques. Ces dernières souffrent dans le sillage d’UBS, qui a dévoilé d’importantes décollectes au niveau de ses activités de gestion de fortune. A Paris, les investisseurs saluent les résultats de LVMH et le chiffre d’affaires d’Altran. Vers 11 heures, l’indice CAC 40 perd 0,71% à 4 832,62 points et l’EuroStoxx50 0,69% à 3296,45 points.

LVMH (+0,97% à’2,35 euros) affiche la plus forte hausse du CAC 40 grâce à ses bons résultats. En 2016, le groupe de luxe  a réalisé un résultat net part du groupe de 3,981 milliards d'euros, en hausse de 11 %. Le résultat opérationnel courant s'établit à 7 milliards d'euros en 2016, en hausse de 6 %. Toutes les activités, hormis la Distribution sélective, ont contribué à cette performance. Ce résultat se compare à une année 2015 en croissance. La marge opérationnelle courante s'établit à 18,7 %. Sur l'année, les ventes ont atteint 37,6 milliards d'euros, en progression de 5 %. La croissance organique des ventes ressort à 6 %.

Adocia dévisse de 29,63% à 28,34 euros a la suite de la décision d'Eli Lilly and Company de mettre fin au contrat de collaboration de recherche et d'accord de licence de décembre 2014 pour le développement de l'insuline ultra rapide d'Adocia, BioChaperone Lispro, pour le traitement des personnes souffrant de diabète de type 1 et de type 2. En conséquence de cette décision et conformément aux termes de ce contrat, la société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète reprend sans frais la pleine propriété des droits qui avaient été licenciés.

Les chiffres macroéconomiques

La confiance des ménages dans la situation économique s'est amélioré en janvier après deux mois de stabilité : l'indicateur qui la synthétise a gagné un point 100, sa moyenne de longue période, a annoncé l'Insee. Il était inférieur à ce seuil depuis novembre 2007 et il est conforme aux attentes.

Aux Etats-Unis, la première estimation de la croissance du quatrième trimestre sera connue en même temps que les commandes de biens durables en décembre. L'indice définitif de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour janvier sera, lui, dévoilé à 16 heures.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant