Bourse - Analyse AOF France/Europe - En baisse après les Tomahawk et avant l'emploi américain

le
0

(AOF) - Les marchés européens reculent légèrement sur fond de hausse de l'aversion au risque. Elle a été alimentée par la salve de missiles Tomahawk tirée par les Américains sur un aéroport en Syrie. Les valeurs pétrolières bénéficient de la hausse de l'or noir consécutive à cette action militaire. Le juge de paix de la tendance devrait cependant être le rapport américain sur l'emploi pour mars, attendu à 14h30. 180 000 créations de postes sont attendues, selon le consensus Reuters après 235 000 en février. Vers 10h35, l'indice CAC 40 perd 0,38% à 5 102,06 points et 0,46% à 3 473,53 points.

Safran (-0,50% à 71,57 euros) a annoncé la finalisation de la cession de Morpho Detection LLC, une filiale américaine de Safran, et les autres activités de détection à Smiths Group plc. Conformément à l'annonce du 21 Avril 2016, l'équipementier enregistrera une plus-value de cession avant impôts dans ses comptes du premier semestre 2017. Les activités de détection avaient été classées comme " en cours de cession " dans les comptes 2016 et ont contribué au résultat net des activités en cours de cession.

LDC gagne 0,80% à 94,64 euros alors que le groupe volailler envisage une progression de son résultat opérationnel courant supérieur aux objectifs annoncés. Il visait une progression de l'ordre de 5% de son résultat opérationnel courant pour l'ensemble de l'exercice. Le chiffre d'affaires de l'exercice 2016-2017, clos fin février de LDC s'est élevé à 3,58 milliards d'euros, en progression de 2,9% par rapport à l'exercice précédent. A périmètre identique, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,3%.

Les chiffres macroéconomiques

La production industrielle a progressé de 2,2% en février alors qu'elle était attendue en repli de 0,1%.

La production industrielle a reculé de 1,6% en France en février après avoir déjà baissé de 0,2% en janvier, a annoncé l'Insee. Elle était attendue en hausse de 0,5%, selon le consensus Reuters. La seule industrie manufacturière a enregistré un recul de 0,6 % après -0,9 % en janvier.

Après avoir culminé à 8,1 milliards d'euros en janvier, le déficit commercial français s'est réduit à 6,6 milliards en février, tout en restant supérieur au niveau observé depuis plusieurs années, ont annoncé les Douanes.

Aux Etats-Unis, les créations d'emplois et le taux de chômage en mars seront connus à 14h30 et les stocks des grossistes en février à 16 heures.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant