Bourse 2017: Vendez des défensives, achetez des cycliques

le
0
L'action Porsche figure parmi les valeurs recommandées par Barclays, ici la Porsche Mission E, électrique (©Porsche).
L'action Porsche figure parmi les valeurs recommandées par Barclays, ici la Porsche Mission E, électrique (©Porsche).

Depuis juillet dernier, les actions affichant une faible volatilité (« growth ») ont été délaissées au profit des valeurs décotées (« value »), avec un écart de performance de 14%. Les banques européennes ont enregistré une performance de 28% supérieure à celle des biens de consommation (staples).  

Selon les stratégistes de Barclays, la baisse de l’inflation et des taux d’intérêt survenue après la crise financière qui avait contribué à la « surperformance » des titres peu volatils est en train de changer.  Les anticipations d’inflation remontent et l’élection de Donald Trump y contribue davantage.

L'inflation repart

Barclays prévoit une hausse de l’inflation des pays développés de 1% vers 2% et une hausse des prix aux Etats-Unis passant de 2,2% aujourd’hui à 2,8% en 2017 et 3,1% en 2018.

Ce qui devrait augmenter l’écart de performance de 15% supplémentaires au profit des valeurs cycliques et au détriment des valeurs de croissance, pour revenir aux niveaux d’octobre 2013. Mais l’effacement de la progression relative des valeurs à faible volatilité constatée depuis 2006 impliquerait un recul de 30%.

Les anticipations de bénéfices sur les sociétés à faible volatilité boursière se sont dégradées relativement aux entreprises « value ». Pourtant, les investisseurs sont encore très exposés aux valeurs à faible

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant