Bourse (12.30 h) : François Hollande fait monter Nexity et Orange 

le
0
Après plusieurs semaines de grande volatilité, les marchés financiers espèrent que la banque centrale américaine donnera plus d'éléments précis sur l'évolution de sa politique monétaire, à l'origine de nombreuses spéculations ces derniers jours. Du côté des valeurs, on notera la forte hausse de Nexity, un titre recherché après l'annonce d'une diminution de la TVA pour les logements intermédiaires et le gain de 4% de l'action France Télécom. Le marché est rassuré par la décision du gouvernement de recommander à ses représentants au conseil d'administration de l'opérateur de voter le maintien de Stéphane Richard à la présidence. 

WALL STREET
Au lendemain d'un vif rebond, Wall Street a fini en net recul, vendredi soir, les investisseurs se montrant nerveux à quelques jours de la réunion monétaire de la Réserve fédérale (18 et 19 juin). Par ailleurs, les derniers indicateurs économiques ont été peu engageants, outre-Atlantique. L'indice Dow Jones des valeurs industrielles (DJIA) a perdu 0,70% à 15.070 points, le Nasdaq a reculé, vendredi, de 0,63% à 3.423 points, et le S&P500 a chuté de 0,59% à 1.627 points. Sur l'ensemble de la semaine, le DJIA a perdu 1,2%, le Nasdaq, 1,3% et le S&P500 a cédé 1%.

ECONOMIE ET DEVISES
A suivre aujourd'hui aux Etats-Unis : l'Indice "Empire State" (14h30 : Indice d'activité de la Réserve fédérale de New York) suivi de l'Indice du marché immobilier (16h00 : National Association of Home Builders - Wells Fargo).

L'euro s'échange au-dessus des 1,33 dollar entre banques. Le pétrole cote plus de 105,5 dollars le baril de Brent, alors que le WTI s'échange près des 98 dollars.

VALEURS EN HAUSSE

France Telecom (+4%)   : François Hollande a exclu, dimanche, la cession par l'Etat de sa participation dans l'entreprise en raison d'un cours de Bourse trop faible. Il a, par ailleurs, expliqué que les trois représentants de l'Etat au capital de l'opérateur voteraient en faveur du maintien de Stéphane Richard à la présidence de l'opérateur, lors du conseil d'administration prévu pour se tenir dans la journée. 

Safran (+1,4%) : l'équipementier aéronautique a tenu, ce week-end à Paris, une Journée destinée aux analystes financiers et aux investisseurs. Jean-Paul Herteman, le président-directeur général, et Ross McInnes, directeur général délégué, et des membres du comité exécutif et de l'équipe de direction opérationnelle ont animé les présentations. Les dirigeants du groupe anticipent pour 2013 une hausse du chiffre d'affaires ajusté de l'ordre de 7%, une augmentation du résultat opérationnel courant ajusté proche de 15% et un cash-flow libre représentant environ 40% du résultat opérationnel courant ajusté. D'ici 2015, Safran table sur un chiffre d'affaires (interne) ajusté supérieur à 15 milliards d'euros et se fixe pour objectif une marge opérationnelle courante tendant vers 15%.  

Saft (+1,70%) : le fabricant de batteires vient de remporter un contrat de plusieurs millions de dollars auprès de Boeing pour construire des batteries Li-ion destinées au nouveau satellite SES-9. Le projet a démarré en janvier 2013, la livraison étant prévue en décembre 2013. Il s'agit de la sixième commande passée par Boeing depuis la signature du contrat-cadre avec Saft en 2009. Pour Saft, cette commande représente une nouvelle augmentation importante de la production de batteries pour satellites et renforce sa part de marché dans cette industrie : « Notre contrat-cadre avec Boeing nous offre des opportunités extraordinaires de fournir davantage de batteries pour des solutions de communication par satellite dans le monde entier », a déclaré Thomas Alcide, Directeur général de la division Specialty Battery Group de Saft.

Bull (+2%): la DGA a choisi Bull pour concevoir le Système d'information du combat de Scorpion (SICS) qui équipera, dès 2016, l'ensemble des forces terrestres. Engagée dans une démarche de rationalisation des Systèmes d'Information Opérationnels (SIO), l'objectif de la DGA est d'équiper la majorité des unités terrestres actuelles d'un SI unifié, remplaçant un certain nombre de systèmes existants et couvrant les besoins des GTIA (groupements tactiques interarmes) en matière d'échange et de protection d'informations de commandement opérationnel, de visualisation et de compréhension de la situation tactique. SICS offrira ainsi aux usagers un système amélioré en matière de simplicité, d'ergonomie, de robustesse, d'automatisation et de fluidité des échanges entre et au sein des différents niveaux de commandement.

Nexity (+9,5%): François Hollande a promis, pour  "fluidifier" le marché du logement, un abattement exceptionnel sur les plus-values de cessions immobilières en 2014. Par ailleurs, l'exonération fiscale totale de la plus-value sera ramenée à vingt-deux ans de détention du bien, contre trente ans aujourd'hui. Enfin, lors de la clôture des « 24 heures du bâtiment », organisées par la Fédération française du Bâtiment, le président de la République avait annoncé, vendredi, la mise en place d'une TVA à 10% pour le logement intermédiaire. 

VALEURS EN BAISSE

OL Groupe (-1%) :  L'Olympique Lyonnais a informé le marché du transfert de l'international croate Dejan Lovren au club anglais de Southampton pour un montant de 10 millions d'euros, dont un maximum de 2 millions d'euros de primes annexes liées à la performance du joueur, ce qui se traduira par une plus-value significative pour le deuxième semestre 2012/2013.

Le Revenu, avec Finance Plus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant