Bourg-en-Liesse, Nice passe au mental

le
0
Bourg-en-Liesse, Nice passe au mental
Bourg-en-Liesse, Nice passe au mental

Qui a dit que la Coupe de la Ligue était ennuyeuse ? Même si ce soir de nombreux entraineur ont fait tourner leurs effectifs, les remplaçants ont assuré le spectacle. Au rayon des surprises, Bourg-Péronnas élimine Nantes alors que Dijon sort Reims. Nice s'en sort difficilement face à un Caen qui ne méritait pas l'élimination.

Bourg-Péronnas 3-2 FC Nantes

Buts : Traoré (38e), Boussaha (57e sp, 104e sp) // Adryan (27e, 51e) pour les Canaris
Il est là, l'exploit de la soirée de mercredi. Fraichement promu de National en Ligue 2 cette saison, Bourg-Péronnas se paient des Canaris qui restaient pourtant sur une dynamique positive en Ligue 1. Même la recrue brésilienne du FC Nantes, Adryan, jusque-là décevante, s'est mis au diapason des autres Canaris en claquant son premier doublé en France. Mais cela n'a pas suffi. Car Nantes a fini à dix (expulsion de Djidji à l'heure de jeu), le carton rouge octroyant au passage le pénalty de l'égalisation pour Boussaha (2-2), qui ne sait pas encore qu'il sera le héros de la rencontre. Tenant leur prolongation, les pensionnaires de Ligue 2 vont continuer à pousser jusqu'à obtenir un nouveau pénalty pour le récidiviste Boussaha. 3-2 et Nantes passe à la trappe.

(match arrêté) GFC Ajaccio 2-2 EA Guingamp

Le compte-rendu de la rencontre

SM Caen 1-2 OGC Nice

Buts : Delort (14e) pour les Normands // Mendy (57e, 93e) pour le Gym
Ce match qui opposait les deux clubs surprise du début de saison promettait une affiche serrée. Et on n'a pas été déçu. Le match commence réellement après 10 minutes de jeu. Le jeune gardien niçois Cardinale, auteur d'un très bon match, réalise deux arrêts de grande classe avant de s'incliner sur une tête de d'Andy Delort, magnifiquement servi par un caviar de Raineau. Imparable ! Si les locaux rentrent aux vestiaires avec l'avantage, il ne faudra aux Sudistes que quelques minutes après le retour des vestiaires pour égaliser. C'est Alexandre Mendy qui conclut une belle action collective en une touche de balle d'une frappe du droit pleine de sang froid. Le dernier quart d'heure est complètement fou. Caen se verra refuser deux buts dont le premier était pourtant valable avant de se faire crucifier par le second but de Mendy. L'attaquant fusille Reulet à bout portant. Un but qui…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant