Bourbon pense avoir touché un point bas, se tourne vers 2017

le
0
    PARIS, 8 septembre (Reuters) - Bourbon  GPBN.PA  a publié 
jeudi des résultats semestriels pénalisés par le recul des prix 
du brut mais estime que le marché des services maritimes à 
l'offshore pétrolier a touché un point bas et espère bénéficier 
d'un environnement plus favorable  en 2017. 
    Le groupe a confirmé dans un communiqué que la baisse de son 
chiffre d'affaires ajusté devrait être en 2016 "du même ordre de 
grandeur" que celle enregistrée au premier semestre (-21,0%) et 
que sa marge Ebitdar/chiffre d'affaires ajusté s'établirait en 
"légère diminution" par rapport à 2015. 
    "Après deux années de réduction drastique des budgets 
d'investissements et des coûts d'exploitation, les producteurs 
pétroliers pensent à l'avenir et notamment à préserver leur  
capacité de production à moyen terme", a souligné le spécialiste 
des services maritimes pour l'offshore pétrolier et gazier. 
    "Nous pensons que nous avons atteint notre point bas et 
(...) que le deuxième semestre verra un petit regain 
d'activité", a dit son directeur général délégué, Christian 
Lefèvre, lors d'une conférence téléphonique. 
    Les perspectives de rééquilibrage de l'offre et de la 
demande de pétrole en 2017 devraient avoir "un effet positif" 
pour Bourbon, a également indiqué la société.    
    Bourbon a enregistré au 30 juin un excédent brut 
d'exploitation hors loyers coque-nue (Ebidtar) et hors 
plus-values de 228,8 millions d'euros (-21,2%) et un chiffre 
d'affaires ajusté - déjà publié - de 599 millions. Son ratio 
Ebitdar sur chiffre d'affaires ajusté reste ainsi quasi stable à 
38,2% (contre 38,3%).     
    Pénalisé notamment par des provisions et des pertes de 
changes, Bourbon a vu sa perte nette part du groupe se creuser 
pour atteindre 104,3 millions d'euros (contre -19 millions). 
    La société estime que, dans l'offshore profond et 
continental, le marché restera affecté par la surcapacité de 
navires mais que le niveau d'activité "devrait rester stable au 
niveau actuel". 
    Le segment Crew boat devrait bénéficier d'un "léger regain 
d'activité" sur les champs en production et du ralentissement de 
l'utilisation des hélicoptères tandis que, dans le Subsea, 
l'amélioration des taux d'utilisation du deuxième trimestre 
devrait "se maintenir" sur les trimestres suivants. 
    L'action Bourbon a clôturé mercredi sur un cours de 10,60 
euros, accusant une baisse de 29% depuis le début de l'année, 
pour une capitalisation boursière de 809 millions.  
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/2c8OBZt 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant