Bouloc : le portrait robot de l'agresseur présumé de la joggeuse dévoilé

le
1
La justice a finalement autorisé la diffusion du portrait du suspect à la demande des proches de la victime, avec le risque que celui-ci se reconnaisse et prenne la fuite.

Un bonnet enfoncé sur un regard perçant. La justice a autorisé la diffusion du portrait robot de l'agresseur présumé de Patricia Bouchon. L'image est parue dans l'édition de mercredi de La Dépêche du Midi . La juge d'instruction en charge de l'affaire a revanche exclu de communiquer l'image à la presse nationale. Seuls La Dépêche du Midi et France 3 ont ainsi obtenu les clichés. La victime, Patricia Bouchon, une mère de famille sans histoire était partie le 14 février 2011 faire son jogging autour de Bouloc, à côté de Toulouse, et a été retrouvée morte quelques jours plus tard. Le portrait robot a été élaboré dès le début de l'enquête, il y a plus de deux ans, sur la base d'un témoignage. Les proches de la victime ont toujours réclamé sa publication, mais la juge d'instruction ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2734309 le mercredi 16 oct 2013 à 16:57

    Pourquoi on le voit pas ?