Bouhanni et Démare devront cohabiter !

le
0
Bouhanni et Démare devront cohabiter !
Bouhanni et Démare devront cohabiter !

«Je vais avoir du travail... », souffle Bernard Bourreau. En choisissant de faire cohabiter en équipe de France, Nacer Bouhanni (Cofidis) et Arnaud Démare (FDJ), concurrents et rivaux toute l'année, le sélectionneur, 65 ans, a pris le taureau par les cornes en vue du Mondial de Doha (Qatar), le 16 octobre. Chacun aura droit à trois équipiers pour l'épauler.

 

Coquard en a fait les frais

 

Bourreau est-il convaincu de la capacité du Vosgien et du Picard à se sacrifier l'un pour l'autre le cas échéant ? « Ils ont ma confiance mais s'ils ne veulent pas jouer le jeu avec moi, je ne sais pas s'ils trouveront quelqu'un d'autre qui les laisse jouer à l'avenir... Je leur ai parlé, mais on n'a pas pu tout évoquer. Cela nécessite des discussions en tête à tête. Ce n'est pas seulement la Cofidis et la FDJ mais les deux rassemblées. Il va falloir qu'ils le comprennent. Il n'est pas question qu'ils s'embrassent sur la bouche demain. Mais ce sont deux grands garçons. »

 

Bourreau compte sur la maturité prise par les deux rivaux ces dernières saisons. « Quand je parle à Démare, ce n'est plus celui que j'ai connu en Espoir. Il a mûri. Nacer a la personnalité qu'on connaît mais je crois les deux assez malins pour s'adapter et éviter le pire. » Et le meilleur ? « Tactiquement, on essaiera de définir avant les scénarios possibles. En cas d'imprévu, ce sera au capitaine de route de mettre bon ordre à tout cela. Je pense à William Bonnet ou à Cyril Lemoine. »

 

Autre leadeur crédible, Bryan Coquard (Direct Energie, remplaçant) fait les frais de la double option Bouhanni-Démare. « J'estime que chacun a besoin de trois coureurs pour l'épauler : un pour l'abriter, un pour le lancer d'un peu loin et un troisième pour le lancer, précise Bourreau. J'ai ajouté Adrien Petit (Direct Energie) qui a travaillé avec les deux. »

 

La liste des sélectionnés pour la course en ligne : Bouhanni, Laporte, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant