Boufal voit triple, Reims aperçoit la L2

le
0
Boufal voit triple, Reims aperçoit la L2
Boufal voit triple, Reims aperçoit la L2

Après un premier acte tout pété, qui a vu uniquement deux buts dans le même match, les choses sont devenues absolument folles dès la reprise. Une pluie de buts en seconde période, Toulouse aura des regrets, Lille enchaine et l'ESTAC s'éclate.

Troyes 2-1 Reims

Buts : Camus (50e), Nivet (61e sp) pour Troyes // Bifouma (64e) pour Reims

Le début de match est très agité à Troyes, ça part dans tous les sens. Corentin Jean est tout proche d'ouvrir le score, après une superbe intervention de Carrasso sur Darbion, Jean peut récupérer mais ne parvient pas à cadrer. Seul homme en vue pour les Rémois, Carrasso remet le couvert à la 12e et sauve miraculeusement devant Jessy Pi avant que la reprise ne soit repoussée sur la ligne. Le match ne pert pas en intensité et est très animé du côté du stade de l'Aube. Tour à tour, Préville et Rincon sont en situation de marquer sans y parvenir. Match totalement dominé par des Troyens qui n'ont plus rien à perdre si ce n'est leur énergie pour s'amuser et profiter de leur derniers instants en L1. Si à la 29e, Reims se réveille enfin, notamment via un coup franc botté par Préville mais stoppé par Dreyer, les Troyens auraient même pu obtenir un penalty en fin de première période. Chou blanc, les deux équipes se quittent dos à dos à la pause mais le sort est clément ce soir et il suffit d'une occasion aux Troyens au retour des vestiaires pour ouvrir le score. Sur un centre de Darbion, Fabien Camus prend le dessus sur Conté et pousse le ballon au fond des filets avant que Nivet ne double la mise sur penalty, après une faute de Carrasso, jusqu'alors irréprochable, sur un Corentin Jean beaucoup trop rapide pour les Rémois. Bifouma a beau a beau réduire le score et Carrasso se montrer héroïque, rien n'empêchera l'ESTAC de décrocher une 3e victoire cette saison. Une première à domicile.

Bordeaux 1-3 Angers

Buts : Rolan (70e) pour Bordeaux // Ndoye (61e), Yattara (64e) et Bourillon (87e) pour le SCO

Le début de match est très agité à Troyes, ça part dans tous les sens. Corentin Jean est tout proche d'ouvrir le score, après une superbe intervention de Carrasso sur Darbion, Jean peut récupérer mais ne parvient pas à cadrer. Seul homme en vue pour les Rémois, Carrasso remet le couvert à la 12e et sauve miraculeusement devant Jessy Pi avant que la reprise ne soit repoussée sur la ligne. Le match ne…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant