Boudjellal : " S'il y a un attentat pendant l'Euro, le sport collectif français dépose le bilan "

le
0

Mourad Boudjellal, président de Toulon, redoute qu'un attentat soit commis durant l'Euro. En plus du traumatisme que cela engendrerait sur la population française, il évoque les retombées sportives et économiques désastreuses sur le rugby et les autres sports français.

Mourad Boudjellal, les mesures de sécurité renforcées pèsent-elles sur l’organisation de matchs ? Ressentez-vous une baisse de fréquentation dans les stades ?
Oui, c’est très net. Selon les derniers chiffres, on approche les 55 000 spectateurs pour ce match face à Clermont (dimanche, 16h15). C’est pas mal pour le Vélodrome mais c’est clair qu’avec les évènements qui se sont déroulés en Belgique, cela a remémoré des drames et des souvenirs dans l’imaginaire collectif. Cela a contribué à ce climat anxiogène qui je crois, malheureusement, est justifié en France. L’enceinte sportive est un lieu de rassemblement familial dans le rugby. Mais, elle est aujourd’hui et par moments, associée à un lieu où il peut y avoir un danger. Ça a des résultats négatifs sur tous les clubs. On voit que les tribunes ne seront pas pleines et c’est lié à ce climat.

Craignez-vous un attentat lors du prochain Euro de football en France ?
Je ne le souhaite vraiment pas mais s’il y a un attentat pendant l’Euro, le sport collectif français dépose le bilan. Tout le sport français mettra un genou à terre. Je parle du sport qui dépend d’une économie réelle, pas de celui qui dépend des droits télé.

Vous faites référence au rugby, non ?
Nous, on dépend d’une économie réelle et la billetterie est importante dans le rugby et dans d’autres sports. S’il y a un attentat, ce sera catastrophique. Ce ne sera qu’un point de détail par rapport aux conséquences à côté. On relève à peine la tête. Tous les clubs ont eu des baisses d’affluence très fortes. Elles commencent à redevenir normales aujourd’hui. Si ça repart, on comptera les dégâts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant