Bouchons : Marseille plus embouteillée que Paris

le
0
Bouchons : Marseille plus embouteillée que Paris
Bouchons : Marseille plus embouteillée que Paris

Les Parisiens qui font du surplace dans les bouchons matin et soir aux heures de pointe se consoleront peut-être en consultant le classement des villes les plus embouteillées du monde. Dévoilé par la société Tom Tom (lire encadré ci-dessous), il classe Paris au 22e rang des agglomérations les plus congestionnées de la planète derrière Marseille.

En Europe, Bucarest, Varsovie et Rome ont la palme des villes où l'on circule le moins bien. A Bucarest, qui figure au 8e rang mondial des villes les plus encombrées, le temps de trajet est 41% plus long dans les bouchons que lorsque la circulation est fluide. Un chiffre qui monte à 89% pendant l'heure de pointe du matin. A l'échelle de la planète, les cités les moins fluides sont Istanbul, Mexico, Rio et Moscou. 

24 mn perdus en moyenne aux heures de pointe à Marseille

Pour obtenir cet index de trafic annuel, le fabricant de GPS s'est appuyé sur les données des utilisateurs de GPS Tom Tom (plus de 75 millions d'appareils vendus dans le monde) en comparant le temps de parcours réel aux heures non embouteillées au temps de parcours lorsque la circulation se densifie. Résultat : sur une heure de conduite en heure de pointe, le temps perdu dans les bouchons est en moyenne de 24 minutes à Marseille et de 23 minutes à Paris. Abonnés quotidiens au pare-chocs contre pare-chocs, les Marseillais et Parisiens n'ont finalement rien à envier aux Bordelais, Lyonnais ou Niçois qui perdent eux aussi en moyenne une vingtaine de minutes dans les encombrements sur une heure de conduite aux heures de pointe.

«La tendance générale a été à la hausse en France en 2014, souligne le fabricant. Sur les dix villes françaises qui figurent dans notre classement, sept ont vu leur taux de congestion augmenter». Bordeaux remplace cette année Lyon sur le podium des trois villes hexagonales les plus embouteillées et Tom-Tom affirme que «le trafic s'est particulièrement densifié sur Montpellier et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant