Bouches-du-Rhône : Guérini prêt à quitter la direction du PS

le
0
L'homme fort du PS provençal abandonnerait la fédération pour conserver le conseil général des Bouches-du-Rhône.

Le coup de semonce de la perte de deux cantons n'y a rien fait. Jean-Noël Guérini, le président socialiste sortant du conseil général des Bouches-du-Rhône, s'est félicité du résultat des élections cantonales. Dès lundi, il a annoncé sa candidature à sa propre succession. Les conseillers généraux socialistes restent en effet largement majoritaires dans l'assemblée départementale avec 31 sièges contre 33 précédemment sur 57.

Les rumeurs sur l'éventualité d'une autre candidature socialiste courent toujours mais, pour l'heure, l'homme fort du PS provençal est le seul en lice. Les militants socialistes doivent voter mardi soir pour cette candidature unique. «Les socialistes locaux montrent les limites de leur probité intellectuelle», commente Renaud Muselier, député UMP des Bouches-du-Rhône. Rien n'exclut toutefois une surprise le jour de l'élection du président de l'assemblée départementale jeudi.

Guérini a pris soin de lâcher du lest pour calmer les critiq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant