Boston : le second suspect arrêté et grièvement blessé

le
0
Boston : le second suspect arrêté et grièvement blessé
Boston : le second suspect arrêté et grièvement blessé
Après 24 heures d'une vaste chasse à l'homme, la police américaine a annoncé vendredi soir qu'elle avait interpellé un jeune de 19 ans soupçonné d'être, avec son frère tué la nuit précédente, l'auteur des attentats du marathon de Boston. Dzhokhar Tsarnaev, «grièvement blessé», selon la police, a été hospitalisé. Il était caché dans un bateau, entreposé dans un jardin à Watertown, dans la banlieue ouest de Boston, après avoir échappé aux forces de l'ordre à pied la nuit précédente. Un homme avait appelé la police vendredi, après avoir vu du sang sur le bateau dans le jardin.

L'arrestation du jeune d'origine tchétchène, quatre jours après les attentats qui avaient fait trois morts et près de 180 blessés, a été vécue comme un immense soulagement par les Américains. Elle a été saluée par des applaudissements, des rires et des cris de joie dans le quartier où il a été interpellé. «USA, USA», ont scandé des Bostoniens descendus dans la rue. Certains arboraient un drapeau américain. D'autres ont fait une haie d'honneur aux véhicules de police et de pompiers qui s'éloignaient.

Toute la journée vendredi, alors que des milliers de policiers traquaient Dzhokhar Tsarnaev, la population de Boston avait reçu l'ordre de rester enfermée et les transports en commun avaient été arrêtés, les magasins et les écoles fermés, le survol d'avion interdit.


Dzhokhar Tsarnaev, le second suspect des attentats de Boston, interpellé et grièvement blessé. (AFP)

Dzhokhar Tsarnaev s'était évaporé dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'issue d'une course poursuite avec la police, durant laquelle quelque 200 coups de feu avaient été échangés. Son frère Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, avait été tué durant la nuit, mais l'adolescent avait réussi à disparaître après avoir abandonné sa voiture. Selon le chef de la police, Ed Davis, c'est durant cette poursuite, entamée après que les deux frères eurent tué un...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant