Boston : le FBI soupçonné de négligence

le
0
La demande de surveillance formulée fin 2011 par la CIA contre Tamerlan Tsarnaëv n'a pas été suivie d'effet.

Un vif débat sur l'efficacité du dispositif d'alerte et la coordination des agences de renseignement agite Washington, même si le FBI nie toute négligence dans l'affaire des terroristes de Boston. Le Congrès a mis sur le gril le FBI, la CIA et la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, cette semaine. Mais le flou du tableau ne permet pas de conclure à des fautes graves, même s'il met en valeur les risques de dysfonctionnements bureaucratiques d'un dispositif antiterroriste dispersé.

Un premier lot de questions tourne autour de l'enquête déclenchée par le FBI à la demande du contre-espionnage russe FSB en mars 2011. Disant avoir identifié une dérive islamiste de Tamerlan Tsarnaïev sur Internet, sans donner de précisions, les services russes préviennent le FBI, qui enquête de mars à juin 2011. Mais le contre-espionnage américain ne t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant