Boston et Waco : la série noire

le
0
La concomitance entre les attentats de Boston et l'explosion survenue à Waco aiguise la nervosité de la population.

«Nous terminerons la course !» a lancé Obama à Boston. «Nous pouvons être mis par terre, comme l'a été un marathonien de 78 ans ce lundi pendant l'attentat. Mais nous nous relevons. Une bombe ne peut nous abattre !», a poursuivi le président avec force depuis la cathédrale de la Croix sacrée tandis que l'auditoire l'applaudissait, inspiré par ses mots de compassion et d'optimisme. «Le troisième lundi d'avril, l'an prochain, le monde reviendra vers cette grande cité pour y courir le 118e marathon de Boston. Pariez là dessus!», a crié Obama.

C'était ce jeudi dans la cité historique du Massachusetts, à l'occasion d'un service interreligieux organisé à la mémoire des victimes. Doublement frappé par une attaque terroriste lundi à Boston puis une spectaculaire explosion survenue deux jours plus tard dans une centrale d'engrais chimiques texane, l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant