Boston-Début de la sélection des jurés dans le procès de Tsarnaev

le
0

par Scott Malone BOSTON, 5 janvier (Reuters) - Un magistrat américain a entamé lundi le processus de sélection des douze jurés qui seront appelés à juger Djokhar Tsarnaev, un Américain d'origine tchétchène accusé d'avoir perpétré un attentat à la bombe lors du marathon de Boston en 2013. Le juge a d'ores et déjà interdit aux premiers des quelque 1.200 jurés potentiels de lire les articles de presse sur le sujet. Djokhar Tsarnaev, 21 ans, risque la peine capitale s'il est reconnu coupable des charges retenues contre lui pour cet attentat commis avec deux engins explosifs artisanaux, qui a coûté la vie à trois personnes et en a blessé plus de 260 autres le 15 avril 2013. Il plaide non coupable des 30 chefs d'inculpation retenus contre lui, notamment le déclenchement des deux engins dissimulés dans la foule à proximité de la ligne d'arrivée du marathon, suivi par des milliers de personnes. Le juge George O'Toole a reconnu que les 12 jurés et les six suppléants seraient forcément informés de l'attentat mais il a rappelé que le jury, pendant les trois ou quatre mois que dureront le procès, ne devrait avoir connaissance que des éléments soumis à l'audience. "M. Tsarnaev est accusé en lien avec les événements qui ont eu lieu près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston le 15 avril 2013, qui ont eu pour conséquence la mort de trois personnes", ainsi qu'avec les tirs mortels sur un policier trois jours plus tard, a expliqué le magistrat aux quelque 200 jurés potentiels présents lundi à l'audience. TROIS À QUATRE MOIS DE PROCÈS EN VUE Il s'est dit prêt à consacrer trois semaines à la sélection du jury qui sera appelé à se prononcer sur la culpabilité de Djokhar Tsarnaev et, le cas échéant, sur sa condamnation à mort. Les déclarations préliminaires de l'accusation et de la défense devraient débuter autour du 26 janvier, a-t-il poursuivi. Le nombre important des jurés potentiels, pourtant déjà présélectionnés par le biais de questionnaires envoyés par courrier électronique, illustre l'intérêt suscité par le dossier. Djokhar Tsarnaev est resté assis et silencieux entre ses avocats lors de la première audience, qui s'est tenue dans un tribunal du centre de Boston. Ses défenseurs ont tenté en vain d'obtenir le dépaysement du procès en dehors de Boston, arguant qu'il serait impossible de sélectionner un jury impartial en raison de la pression médiatique et du fait que des milliers d'habitants de la ville avaient soit assisté au marathon, soit été bloqués chez eux lors de la course poursuite qui a mené à l'arrestation du suspect, quatre jours après l'attentat. Le ministère public affirme que Djokhar Tsarnaev et son frère aîné Tamerlan, âgé de 26 ans au moment des faits, ont également abattu un policier. Tamerlan Tsarnaev est ensuite décédé lors d'une fusillade avec la police. (Pierre Sérisier et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant