Bosch Vénissieux, usine symbole, est en vente

le
0
Le groupe allemand se retire de l'activité photovoltaïque. En France, il souhaite céder une partie de son site de Vénissieux, qui emploie 200 personnes.

Le coup est rude pour les salariés de l'usine Bosch de Vénissieux. Un an à peine après le démarrage de la production de modules photovoltaïques, le groupe allemand annonce la mise en vente de cette usine. De même que l'ensemble de sa branche Solar Energy, consacrée à l'activité photovoltaïque. En cause, l'effondrement du marché ces derniers mois. «En dépit d'importantes mesures visant à réduire les coûts de production l'année passée, nous n'avons pu compenser la chute des prix, pouvant atteindre jusqu'à 40% sur certains produits», regrette Stefan Hartung, membre du directoire de Bosch. L'an dernier, cette activité, qui emploie 3000 personnes dans le monde, a généré 1 milliard d'euros de pertes.

En France, seul le site de Vénissieux, dans le Rhône, est concerné. Deux cents de ses mille salariés travaillen...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant