Bosch signe un nouvel accord de compétitivité en France

le
0

PARIS (Reuters) - Bosch a annoncé mercredi la signature d'un nouvel accord de compétitivité en France, par lequel il s'engage à augmenter sa production à Moulins-Yzeure en échange de concessions sur les salaires et l'organisation du travail.

L'équipementier automobile, premier employeur industriel allemand de l'Hexagone, s'est engagé à augmenter en moyenne de 4% la production de son site de l'Allier, spécialisé dans les systèmes d'antidérapage ABS et ESP, sur les trois prochaines années.

En échange, les 300 salariés ont accepté une plus grande flexibilité interne en fonction des cadences et un gel des salaires en 2014.

"Cet accord nous permettra de faire face aux difficultés économiques temporaires et de repartir de plus belle quand nos principaux clients auront relevé les défis auxquels ils font face actuellement", déclare Thomas Klabunde, directeur de l'usine, dans un communiqué.

Le marché automobile européen donne actuellement des signes de stabilisation, mais après six années consécutives de baisse, il évolue toujours à son plus bas niveau depuis 20 ans.

L'accord de Moulins-Yzeure emboîte le pas aux nombreux autres pactes de compétitivité déjà signés dans l'automobile française: chez Bosch déjà en avril à Rodez (Aveyron), chez PSA Peugeot Citroën en octobre ou chez Renault en mars.

Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant