Borloo se revendique patron du centre

le
0
VIDÉO - Les députés du NC, Hervé Morin compris, et ceux du MoDem ont adhéré à l'«Union des démocrates indépendants» créée mardi par le patron des Valoisiens. «Je reprends le flambeau», a-t-il expliqué mercredi matin, interrogé sur le fait de savoir s'il était le nouveau patron du centre.

Avec les centristes, tout devient possible. Cinq ans après leur rupture de 2007, les députés fraîchement réélus du Parti radical valoisien, du Nouveau Centre, du MoDem et de l'Alliance centriste de Jean Arthuis se sont retrouvés pour créer avec Jean-Louis Borloo l'«Union des démocrates et indépendants». Le patron des Valoisiens, pas peu fier de l'exploit, l'a annoncé mardi après-midi à l'Assemblée. «On disait que le centre était mort, émietté, explosé!, a-t-il rappelé. Eh bien, il est là et il commence à se reconstruire.»

Question doctrine, les ingrédients de base sont «les mêmes» que ceux qui ont permis au centrisme de se survivre à lui-même d'une République à l'autre, «avec la dimension écologique en plus», a précisé l'ancien ministre. Selon lui, cette résurrection d'une «forme moderne et écologique de l'UDF» survient à point nommé pour occuper «une position sociologique qui méritait un groupe» à l'Assemblée.

«Une forme de leadership»

P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant