Borloo reprend sa «liberté»

le
0
Jean-Louis Borloo aurait décliné le poste de ministre de la Justice et celui des Affaires étrangères

Il s'en va. Et il l'a annoncé lui-même, au cœur de cette longue journée de tractations et de négociations. Jean-Louis Borloo a expliqué dimanche après-midi qu'il avait «choisi de ne pas appartenir à la prochaine équipe gouvernementale». Cette équipe que dirigera à nouveau François Fillon alors qu'il y a encore quelques jours il était pressenti pour le remplacer. «Je préfère retrouver ma liberté de proposition et de parole au service de mes valeurs qui ne sont pas de circonstance», explique Borloo dans un communiqué. «J'ai vivement remercié le président de la confiance qu'il m'a accordée au cours des trois dernières années. Grâce à lui la France a pris un virage décisif vers une croissance durable», poursuit-il avant de préciser qu'il a «personnellement félicité François Fillon».

Quelques minutes seulement après que Nicolas Sarkozy a reconduit son premier ministre dimanche matin, Jean-Louis Borloo était reçu à l'Élysée. Un nouvel entretien aprè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant