Borloo refuse de choisir un candidat

le
0
Les radicaux menacent de soutenir François Bayrou, ou même François Hollande.

«Ce n'est pas mon grand retour!, s'amuse Jean-Louis Borloo. Je ne suis pas vraiment parti longtemps.» Malgré ses dénégations, l'ancien ministre et éphémère candidat à l'Élysée était bien le héros de la conférence de presse organisée par le Parti radical mardi. Depuis son retrait surprise de la course présidentielle, en octobre, Borloo avait pris ses distances avec les médias. À la tête d'une famille politique déboussolée par sa décision, il a profité de l'occasion pour clarifier sa feuille de route et ses intentions pour la campagne.

Pas question, du moins pour l'instant, de se prononcer pour tel ou tel candidat encore en lice. Ni à titre personnel ni au nom de son parti. Dans un entretien au Figaro, le député de Seine-et-Marne Yves Jégo avait pressé ses amis radicaux de se rallier au président de la République. «Je plaide pour que le Parti radical s'engage sans tarder pour soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy», nous avait expliqué l'ancien minist

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant