Borloo peine à convaincre

le
0
Les présidents des groupes parlementaires ne s'engagent pas sur les dix propositions du président de l'UDI.

Pour Jean-Louis Borloo, la date du premier anniversaire du quinquennat est le 9 septembre prochain, dans quinze semaines. Le président de l'UDI veut prendre au mot François Hollande qui avait présenté le 9 septembre 2012 sur TF1 un «plan de redressement de la France sur deux ans» avec l'espoir d'«inverser la courbe du chômage d'ici à un an». À l'évidence, cet engagement ne sera pas tenu, et Borloo veut organiser à la même date, en 2013, un «dîner sur l'emploi» auquel il compte inviter des experts, le premier ministre et la presse.

Estimant qu'il y a urgence, l'ancien ministre de la Cohésion sociale propose un «consensus républicain» autour de «dix décisions vitales pour sortir de la crise». «François Hollande dit non à l'union nationale, et il a raison, dit Borloo, car dans une démocratie, il faut une majorité et une opposition. Mais nous sommes en...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant