Borloo, la dernière ligne droite vers Matignon

le
0
Le numéro deux du gouvernement est favori pour succéder à François Fillon. Mais, à l'UMP, certains critiquent sa communication dans la crise.

Ce sera Jean-Louis Borloo... ou François Fillon. La rumeur l'affirme, et Claude Guéant ne la dément pas. «Plusieurs noms sont cités pour Matignon et le président n'a pas fait son choix, explique aujourd'hui dans Valeurs actuelles le secrétaire général de l'Élysée. Quant aux deux personnalités qui sont le plus souvent évoquées, je dirais que le président de la République a l'habitude de travailler avec François Fillon, qui est fidèle, populaire et a une très bonne relation avec le Parlement. Quant à Jean-Louis Borloo, il ne faut pas oublier que, comme François Fillon, il a été ministre du Travail et de la Cohésion sociale. Il a pour lui deux qualités: c'est un orfèvre en matière sociale, et il a l'oreille des syndicats.»

Tout est dit, ou presque. Pourtant, Jean-Louis Borloo n'est pas apparu à son avantage depuis que la pénurie de carburant sévit. «Pénurie», le mot qui fâche. Les ministres, François Fillon en tête, qui ont affirmé en boucle le w

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant