Borloo élargit le cercle de ses amis

le
0
Le président du Parti radical a réuni jeudi quelque 800 personnes sur le thème de la République.

Rester à l'UMP ? Quitter l'UMP ? Créer une grande confédération des centres ? Se présenter à l'élection présidentielle de 2012 ? Mais que veut donc Jean-Louis Borloo ? Ceux qui attendaient que l'ancien ministre de l'Écologie clarifie sa position jeudi, à l'occasion du grand «dîner républicain» qu'il organisait à l'occasion du 105e anniversaire de la loi sur la laïcité, en étaient pour leurs frais.

C'était pourtant la première fois que le président du Parti radical, qui a perdu la course à Matignon et quitté dans la foulée le gouvernement, sortait de son silence depuis le remaniement. Quelques heures avant son discours, il avait prévenu qu'il ne souhaitait pas que «l'actualité immédiate» vienne «abîmer» son grand discours - personnel, vibrant, un brin ­incantatoire - sur la République et ses valeurs. Pas question non plus de dire s'il se définit davantage comme un «centriste» ou un «républicain» : «J'ai déjà assez de mal à combiner Jean

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant