Boris Tadic : «La Serbie n'a pas d'autre option que l'UE»

le
0
INTERVIEW - Pour le président serbe Boris Tadic, l'adhésion à l'Union européenne est un «dessein naturel».

Président de la Serbie depuis 2004, Boris Tadic, 53 ans, est à Paris pour signer vendredi un accord de partenariat stratégique avec la France, couvrant tous les domaines de la coopération - économique, culturelle, militaire -, et pour obtenir l'appui de Nicolas Sarkozy à la candidature de son pays à l'Union européenne (UE).

LE FIGARO - Quelle est l'importance du partenariat stratégique avec la France pour la Serbie ?

Boris Tadic - Nous sommes de vieux alliés, depuis la Première Guerre mondiale. Cet accord est très important pour nous au titre de l'intégration européenne. Nous comptons sur la France pour soutenir l'accession de la Serbie à l'UE. Nous voulons que les Européens comprennent mieux nos intérêts nationaux légitimes. Il y a une nouvelle réalité en Serbie. Des erreurs ont été commises durant les années 1990, mais nous sommes en train de nous relever.

Quelle est la motivation principale de la Serbie pour adhérer à l'Union européenne ?

C'est p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant